Isabelle Bogo

Naturopathie

Pendant des siècles  , l’homme a vécu en harmonie avec la nature . Celle-ci était généreuse  , et l’humain sachant la respecter , recevait ses bienfaits , pour manger , se soigner…

Avec l’ère industrielle et l’appât du gain , cette symbiose a été remise en cause . Dans nos rythmes effrénés d’une course au consumérisme , nous ne savons plus grand-chose : manger , respirer , bouger , dormir , écouter , s’écouter…

 

J’ai grandi à la campagne avec beaucoup de bonheur ; Plus tard , j’ai fait mes études d’infirmière car j’ai toujours voulu soigner.

Mais dans le soin je me suis vite heurtée à des limites car la médecine conventionnelle soigne la plupart du temps les symptômes et ne va pas chercher les causes de la maladie .

C’est pourquoi , j’ai décidé de me former à la naturopathie pour aider les personnes à prendre soin de leur santé et par là même de la nature .

Voilà le lien que je cherchais.  Ainsi , je peux conseiller les personnes pour leurs maux , leurs troubles, leurs maladies grâce à des moyens naturels.

Bien entendu, je ne remets jamais en cause un traitement médical : mon rôle est de soutenir les émonctoires c'est-à-dire les organes qui permettent au corps de se débarrasser de ses déchets :  ceux -ci étant néfastes s’ils s’accumulent .

Ces moyens naturels sont l’alimentation que je réadapte selon des critères bien définis en naturopathie ; puis des conseils en phytothérapie avec des plantes sous différentes formes (infusions , décoctions , teinture-mères…) mais aussi en aromathérapie , gemmothérapie, il faut parfois aussi ajouter des compléments nutritionnels.

Je peux aussi conseiller des massages , de l’hydrothérapie , de la réflexologie…si cela s’avère nécessaire.

«  Celles et ceux qui ne réservent pas quotidiennement un peu de temps pour leur santé  ,devront un jour en consacrer beaucoup à leur maladie «  Sebastian KNEIPP

Tarif de la consultation : 65€

 

Isabelle BOGO

06 83 74 68 62

isabogo@orange.fr

 

"Les thérapies complémentaires et activités de bien-être ne se substituent pas aux traitements médicaux"